Accueil du site > Dans la presse > Le scandale des caisses de congés du bâtiment

Le scandale des caisses de congés du bâtiment

mercredi 13 mai 2009, par Revue Capital

envoyer l'article par mail envoyer par mail

Philippe Eliakim signe un article lumineux dans la revue Capital n° 211 avril 2009.

PDF - 4.8 Mo
Cliquez pour télécharger

Extraits :

« En somme, on le dit pour le "Livre des records", les caisses du bâtiment sont probablement les seules structures sociales de notre pays à pouvoir se vanter de ne servir à rien. Et même à moins que rien, car il leur arrive de rechigner à payer des congés de CDD. »

Ce à quoi nous ajoutons volontiers que non seulement elles ne servent à rien mais elles nuisent aux entreprises et aux salariés :

  • aux entreprises en leur ponctionnant leur trésorerie,
  • aux salariés qui, quand ils quittent l’entreprise, au lieu de toucher leurs congés comme dans n’importe quel autre secteur, doivent attendre un an pour pouvoir recevoir l’argent de leurs congés non pris

« En bonne logique, les fédérations patronales, censées défendre les intérêts des entreprises, auraient dû depuis longtemps exiger la liquidation de ce système. »

Mais... C’est exactement ce que nous exigeons !

« Bien que cette pratique heurte les principes républicains, le Ministère du Travail la laisse en effet perdurer depuis des décennies. »

L’article cite un patron : « Quand je réglais directement, les congés de mes salariés me coûtaient 14% de la masse salariale. Maintenant, ils me reviennent à 20%. »

Article à lire absolument !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0