Accueil du site > Le 4C-BTP > Interventions publiques > Sabouraud voleur !

Sabouraud voleur !

lundi 22 septembre 2014, par Contact 4C-BTP

envoyer l'article par mail envoyer par mail

Depuis le 2 juillet 2014, que nous avons qualifié le président Sabouraud de voleur, celui-ci ne dit rien. Est-il paresseux ou se sent-il coupable ?

Extraits de la lettre :

Ce que vous ne dites pas, c’est que votre caisse, comme il en est ainsi dans tout le réseau, ne verse pas la totalité des droits au congé aux salariés. Pourtant, la Caisse du Grand Ouest sait parfaitement quels sont les salariés qui n’ont pas été remplis totalement de leurs droits. Chercher le bénéficiaire n’est pas dans son intérêt dès lors que ces fonds en déshérence ne sont pas versés aux caisses sociales et le net dû aux salariés n’est pas remis entre les mains de la Caisse des Dépôts et Consignations au terme d’une cinquième année de provisionnement.

Ces droits non parvenus ou non réclamés sont cumulés avec les cotisations d’une des années suivantes. Cette manœuvre comptable apparaît nettement dans le rapport n° RM2010-171P rendu par la mission de l’Inspection générale des affaires sociales. Elle constate qu’il y a une « … très forte corrélation entre un taux de cotisations bas et un pourcentage de congés non pris élevé, … ». Page 46, point 161.
Ne faudrait-il pas en déduire que les salariés sont volés et les adhérents commués en voleurs à leur insu ?
Ne s’agirait-il pas ici de détournements de fonds et d’abus de confiance ? D’autant que les adhérents sont écartés de la gestion de votre Caisse car ils sont tenus à distance de toute assemblée générale. Ces observations ont été constatées également par la mission de l’IGAS et figurent dans le même rapport, pages 31, 32, points 116 et 117.

Autre extrait :

À la Caisse de Nantes, vous êtes un voleur, un désinformateur, un manipulateur ; vous êtes le déshonneur du Bâtiment, un traître, un tyran.

PDF - 324.3 ko
Lettre RAR à Michel Sabouraud, président de la caisse de Nantes, le 30 juin 2014
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0